MARLÈNE RODRIGUEZ



    En résumé:                                        


 Ville d’origine : Clamart 
 Signe du zodiaque : Cancer 
 Plat préféré : Pastas à la pourtargue 
 Lève-tôt ou oiseau de nuit : Ça dépend
 Réseaux sociaux utilisés : Insta, YouTube 
 La chanson que vous écoutez en boucle en ce moment: Si j'osais (Les Frangines) 
 Citation préférée : La vitesse se travaille lentement ou autrement dit... rien ne sert de courir! 
 Votre super talent/pouvoir : Rassembler  


  ⚜     ⚜    ⚜ 



   Bonjour Marlène !
   Merci d'avoir accepté de répondre à mes questions.
   Vous êtes une auteure-compositrice-interprète française. Votre premier album "Histoire de C" est sorti fin 2019 et vous avez commencé à écrire les premières chansons il y a 3 ans en travaillant comme trader dans le monde financier à Paris et à Londres. Pourriez-vous nous dire comment avez-vous décidé de faire cette transition vers votre carrière de rêve de chanteuse ?

   Merci Evgueni pour notre échange ! Avec cette question, je vais revenir un peu sur ce qu’il y a eu avant ce premier album entièrement autoproduit. Vous trouverez dans ma jeunesse passée des années de flûte traversière, du solfège, des examens au conservatoire, des représentations, du chant en tout genre et avec passion. Mais à cette époque, aucune chanson ne vient sur le papier. Pas une ligne d’écriture, pas une note de composition, la page blanche absolue mais avec la certitude qu’un jour cela viendrait...

   Il y a eu en parallèle beaucoup d'école, des études supérieures, cinq ans de fac, un master d'économie et finance. 2007, début de mes années d'apprentissage entre la fac et les marchés. 2011, je pars à Londres jusqu'en 2015 : des expériences intenses, passionnantes, beaucoup de voyages partout en Europe, des rencontres aussi qui m’ont construite, que je n’oublierai pas. 2017 et déjà 10 ans ont passé. Mais il y aura eu aussi, surtout juin 2016. Ne me demandez pas de vous l'expliquer. Ce que je sais, c'est que le besoin s'est imposé d'un coup. Des phrases, des mélodies, un flot de chansons, dix, vingt, plus d’une trentaine... Un miracle.

   Ce qu’il faut comprendre c’est que j’ai toujours eu cette conviction absolue que j’écrirais un jour et que ce jour venant, le moment serait venu.
Tout changer, passer à autre chose, enfin, à l'essentiel.
Emprunter le seul et unique chemin du cœur que j’ai tant attendu : celui de la chanson française en tant qu’auteure compositrice.

   Le fait de “le faire” et quel que soit le métier que j’aurais exercé à ce moment-là est une décision qui est prise depuis toujours !

Marlène Rodriguez
Marlène Rodriguez | Histoire de C | 2019

   Y a-t-il quelque chose que vous avez pris du monde de la finance dans votre monde de la musique aujourd'hui ?
   Quel que soit le domaine dans lequel on évolue, on rencontre à un moment des difficultés que l’on n’a pas toujours su anticiper. Ce que je retiens de mes expériences, c’est qu’il faut savoir se faire confiance, être dans l’action et non dans l’attente, avoir des objectifs qui nous animent et ne jamais rien lâcher. Et sur le chemin, toujours voir ce qui se présente à nous comme une opportunité, même si souvent au premier abord on ne la voit pas. Ce que je veux dire par là, c’est que nous avons tous des aspirations qui nous poussent dans telle ou telle direction. Et parfois, sur la route, on se rend compte que l’on n’est pas exactement là où l’on pensait devoir être. Dans ces moments de doute, ce qu’il faut garder en tête c’est que le chemin n’est pas une longue ligne toute tracée, et que si on en est là, c’est que nous avons quelque chose à apprendre de la situation, et quelque part, quelque chose sur nous-même. Si le but à atteindre reste inchangé, il y a différentes manières d’y arriver, et souvent bien plus surprenantes que tout ce que l’on aurait pu imaginer lorsque l’on se fait confiance et qu’on lâche prise.

 
   Vous avez 12 chansons très différentes sur votre album, chacune montrant un peu de votre personnalité, mais vous souvenez-vous de la première chanson que vous avez écrite et de l'émotion qui l’a provoquée?
   Ma toute première chanson s’appelle “Hier”. J’étais sur mon lit, avec une guitare à la main. Je gratouille quelques accords basiques que je n’arrive jamais à faire sonner “bien forts, bien beaux, bien comme je voudrais”… ! J’ai acheté cette guitare sur un coup de tête. J’avais 22 ans. J’en voulais une absolument, en me disant qu’un jour je prendrais quelques cours. Comme ce qui s’est produit de nombreuses fois après, j’étais en écriture automatique, les mots, accords et la mélodie sortaient en même temps. Je dois avoir une vidéo quelque part de ce premier jet ! Une des très rares dans ces moments de composition. Voici un petit bout de texte :
   "Des heures à tanguer, dans un corps détaché
   Sur un lit de pensées, 
   Ne faisant que couler, 
   Qu’on ne voit, s’éloigner

   Loin de tout que ne revienne
   Ce corps largué en pleine mer
   Ce largage orchestré
   Sert la vanité d’un capitaine aimé 

   (...)"

   Elle est sortie d’une traite, en rentrant du travail le soir même et je n’avais qu’une envie, la chanter en répétant inlassablement à qui voudrait bien l’entendre “c’est mon premier titre, j’ai attendu ‘toute ma vie’ d’écrire des chansons. Tu te rends compte, ‘toute ma vie’ j’ai attendu cela et enfin, ça arrive”. Je ne sais pas vraiment quelle émotion l’a provoquée. Il m’est toujours difficile en repensant à cette première partie de vie d’écriture d’exactement décrire ce que j’ai pu ressentir. C’était comme une évidence, comme une gestation de tant d’années, qu’il n’y a plus qu’à coucher les choses sur le papier. Disons simplement, que lorsque j’écris, il y a comme une bulle qui se créée autour de moi. Cela me sort de quelque chose. Et ce, quelle que soit la situation émotionnelle dans laquelle je me trouve au moment où ça me tombe dessus.

   Qu'est-ce qui vous inspire pour écrire de la musique habituellement et avez-vous déjà des sujets favoris ?
   Pour écrire, j’ai besoin d’être touchée, touchée quelque part de plein fouet. Cela peut venir de tout, de rien, de grands bruits ou de silences, d’états qui diffèrent, de ressentis conscients/inconscients, de conversations, de solitude.. Finalement cela peut venir de n’importe où et à n’importe quel moment. Le titre de ce premier album est “Histoire de C”. Chacun y va toujours de sa petite phrase et j’adore ! En fait, il est sorti d’une phrase toute simple et qui marque ma vie depuis le début : “parce que tout commence souvent par une Histoire de Coeur”. Dans mes écrits, il y a beaucoup de coeur et d’amour. Qui peuvent prendre bien des formes (famille, ami(e)s, relations amoureuses, etc.). L’amour fait se sentir vivant qu’il nous soit doux ou parfois plus difficile. L’amour est partout et nulle part à la fois. Il est en chacun de nous, à nous de le voir, de savoir le donner mais aussi le recevoir. L’amour et le coeur sont une question de partage. Des sujets infinis qui traversent le temps et peuvent donc nous faire écrire sur à peu près..tout ! 
   Avez-vous déjà écrit des chansons pour d'autres artistes ? 
  La réponse à cette question est courte pour une fois ;) Je n’ai pas encore eu cette chance ! Par contre, j’ai écrit aujourd’hui une trentaine de titres en plus de ceux de l’album et je serais ravie de pouvoir les présenter à des artistes ! Ce serait une expérience formidable. Tout comme écrire pour quelqu’un suite à notre rencontre et si chacun y trouve un sens. Ce serait un grand oui !


Marlène Rodriguez
Marlène Rodriguez | Histoire de C | 2019
   Vous avez une histoire pendant la création de votre album à nous raconter ?
   Pour la petite anecdote, j’ai écrit une lettre à Jean-Jacques Goldman lors de sa dernière tournée “Chanson pour les pieds”, je devais avoir une quinzaine d’années. L’année suivante, je reçois une réponse de lui, qui commençait par “Marlène, touchée par ta lettre sincère, comment devenir chanteuse..”.  Comme je vous l’ai dit, j’ai toujours su que j’écrirai des titres dans cette vie et par extension, que je lui répondrai un jour avec un album. Je raconte à mon équipe cet anecdote, combien j’aime cet artiste et sa dernière tournée que j’ai vu deux soirs d’affilée à l’époque. Et me voilà quelques semaines plus tard dans le studio de l’incroyable Christophe Nègre, saxophoniste, flûtiste ..., instrumentiste hors pair que j’ai vu jouer sur scène quinze ans plus tôt avec Jean-Jacques Goldman en train de poser son saxophone sur deux des titres de l’album .. Moment inoubliable !!
   Que conseilleriez-vous à d'autres personnes qui ont une carrière, peut-être très stable et prospective, mais qui aimeraient peut-être s'engager dans la musique ?
   Je leur dirai d’abord que rien est immuable. Puis, je leur demanderai ce qu’elles pensent être bon pour elles et en quoi est ce qu’elles croient. Car il faut y croire plus que de raison pour mener n’importe quel projet à bien. C’est d’ailleurs valable aussi bien dans le professionnel que le personnel qui à mon sens, sont indissociables. Mais je ne conseillerai rien car chaque histoire est unique et différente. Dans mon cas, “j’ai toujours su”. Dans d’autres cas, on se révèle au fur et à mesure du temps. Parfois encore, des choses nous tombent dessus sans les avoir anticipées et à nous d’en saisir ce qu’il y a de bon pour soi. D’autres encore mènent plusieurs choses à la fois et les activités/projets se portent les uns les autres. Il n’y a pas de règle. Je dirai à ces personnes de croire en leurs rêves et quelque part, ne jamais les lâcher, quelles que soient la forme et la place qu’ils prennent/tiennent au cours de nos vies.
 
   De quel artiste vous sentez-vous le plus influencé ?
   Jean-Jacques Goldman, Véronique Sanson, Barbara, Brel, Brassens, .. J’ai bien vu que la question était quel artiste au singulier mais il est très difficile de décrire une influence à travers une seule et même personne. Car véritablement, ce sont toutes nos découvertes au fur et à mesure du temps qui nous façonnent. Si je continuais la liste, je parlerais aussi d’ABBA, Boney M, la Compagnie Créole, Status Quo, et j’en passe.. Mais comme la question est au singulier..je m’arrête car j’ai déjà dépassé mon quota !
   Qu'est-ce que l’on peut attendre de vous ? Quels sont vos futurs projets ? 
   On peut attendre de moi de la sincérité, du multicolore et de l’infini partage quel que soit ce que je porte à travers les mots et mélodies. On peut aussi m’attendre là où jamais on ne m’aurait attendue :) Je dis cela car j’ai toujours été la première surprise des trajectoires de ma vie. Quand on les voit avec un peu de recul on se dit “ha oui quand même, un vrai labyrinthe !”. Même si certains objectifs restent inchangés, on ne sait jamais à l’avance comment on va y arriver. Et c’est tant mieux !
   Partager ces chansons sur scène à travers le live est mon projet de vie avec vous. Projet de vie qui j’espère m’amènera à d’autres incroyables rencontres qui verront naître de nouveaux échanges, de nouvelles collaborations et donc de nouveaux projets, d’écriture, de compositions, de concerts… Le tout à travers toutes ces choses ? Vivre. 

     ⚜     ⚜    ⚜ 






Comments